Publié le

Le baromètre EY, qui évalue l’attractivité de la France, a publié sa dernière étude de perception, réalisée en janvier dernier.

Menée auprès des dirigeants de cinq continents, dont la moitié d’Europe de l’Ouest, elle permet de démontrer que la Métropole de Lyon maintient une place privilégiée.

En effet, malgré un recul de 3 points, cette ville de la région Auvergne-Rhône-Alpes continue d’être considérée comme une alternative face à Paris, et se positionne directement derrière celle-ci. Elle devance ainsi l’ensemble des agglomérations du territoire. 

Dans ce baromètre EY de 2018, si l’on lit les réponses à la question, « quelles sont les 2 métropoles françaises challengers de Paris les plus dynamiques, qui seront les villes entreprenantes de demain ? », on note que Lyon arrive en tête, avec 54%. La 2e place est attribuée à Bordeaux (27%), soit un écart qui corrobore la notion de ville particulièrement attractive pour la Capitale des Gaules.