Publié le

À la fin du mois dernier, nous rédigions un article concernant le marché des bureaux à la location à Lyon.

Cette fois-ci, toujours avec l’appui de la dernière étude du CECIM portant sur l’immobilier d’entreprise et sa situation selon les régions, nous allons nous pencher sur l’activité de vente de bureaux pour chaque arrondissement de la métropole.

On note que, sur les 9 premiers mois de l’année 2018, alors que certains arrondissements comme Lyon 5 n’affichent aucune transaction, d’autres, tels que Lyon 8 ou encore Lyon 9, obtiennent des résultats plutôt bons. 

Avec 8 386 m2 vendus, le 8e arrondissement de Lyon obtient la 1ère place de ce classement. Ces chiffres, représentés par 7 transactions, portent exclusivement sur des biens anciens.

Lyon 9 se hisse en 2ème position, avec des cessions de 1 568 m2 dans l’ancien et 3 046 m2 dans le neuf. 

Le 3ème arrondissement, connu pour son quartier d’affaires de la Part-Dieu, poursuit son dynamisme avec 3 590 m2 vendus, dont plus de deux tiers dans l’ancien. Collé à lui, Lyon 6 maintient son activité en ayant réalisé la vente de 2 791 m2, soit 6 transactions, dans de l’ancien.

C’est le 7ème arrondissement qui clôt le palmarès des transactions de plus de 1 000 m2 sur les 3 premiers trimestres 2018, avec 1 564 m2 de vendus dans l’ancien, et 305 m2 dans le neuf.

Lyon 2, qui abrite des quartiers d’envergure en termes d’immobilier tertiaire (tels que Confluence) atteint les 985 m2 de vendus.

Le 1er et le 4ème arrondissement lyonnais affichent des résultats presque similaires : respectivement 240 m2 et 236 m2.

Pour conclure, les résultats au 3e trimestre des marchés de bureaux à la location et à la vente à Lyon laissent espérer une performance exceptionnelle jamais atteinte. 

 

Photo : crédit http://edito.webimm.com