Publié le

Gerland (7ème arrondissement)

Conjoncture :

Le secteur tertiaire de Gerland, s’inscrit dans le pôle d’excellence mondiale dédié aux biotechnologies. De ce fait, il est très sensible aux orientations de la conjoncture propre à ce marché. Le niveau de l’offre neuve à moins d’un an se maintient à un niveau relativement élevé avec près de 55.000 m² disponibles. Les produits proposés sont toutefois attractifs (NEXANS, GERLAND PLAZZA, QUATUOR GERLAND) tant sur le plan des prestations proposées que des disponibilités en surfaces et des prix. Sur le plan des réserves foncières Gerland est encore largement pourvu et peut envisager un développement maîtrisé pour les 10 prochaines années. Ici le Grand Lyon a souhaité la mixité des offres à l’exemple du parc TechSud qui propose des clés en mains de type acti-bureaux mais aussi un office-park et un bâtiment utilisateur (GENZYME).Notons que sur le secteur ce sont près de 15.000 m² en cours de négociation en ce 4ème trimestre 2009.

Valeurs locatives et vénales :

Les valeurs locatives du secteur de Gerland, portées en grande partie par des produits neufs et compétitifs sont restées stables et conformes dans leur ensemble aux valeurs projetées de commercialisation. Ainsi, celles-ci sont comprises entre 180 € et 200 € le m² hors taxes hors charges pour des produits neufs. La seconde main se maintient également dans une fourchette allant de 130 à 150 € le m² hors taxes hors charges. Marché récent, Gerland est peu ouvert aux utilisateurs et particulièrement à la vente par lots. Les valeurs vénales ne sont donc que peu significatives pour ce secteur. Il est encore difficile de projeter l’avenir du secteur tant celui-ci est dépendant du niveau de remplissage des immeubles actuellement en cours de livraison.