Publié le

C’est la dernière ligne droite avant un événement lyonnais de grande importance : le 27 avril, après 4 années de travaux intensifs, le Grand Hôtel-Dieu réouvrira ses portes au public

Situé au coeur de la Presqu’île, dans le 2nd arrondissement de Lyon, et fermé en 2010, le bâtiment a été rénové par un grand nombre d’ouvriers, qui pouvaient être à 1 200 sur le site certains jours, ce qui renforce l’idée d’un chantier immense.

Ayant accueilli un hospice, un hôpital, une maternité et classé Monument Historique, l’ensemble immobilier s’apprête ainsi à dévoiler un nouveau visage. Sur une surface qui, à terme, s’étendra sur 51 500 m2, il abritera des jardins, des cours et des espaces publics, mais aussi des commerces, des bureaux, des logements, des restaurants, un centre de convention, un hôtel Intercontinental 5 étoiles et une Cité de la Gastronomie. 

La réhabilitation a porté sur 40 000 m2, avant que ne viennent s’ajouter la construction de 11 500 m2 supplémentaires cette année. 

Vendredi prochain, le public aura accès à la première tranche : il pourra accéder à 17 600 m2 de commerces, bars et restaurants au niveau du rez-de-chaussée, et à 13 400 m2 de bureaux au niveau de plusieurs étages. 

L’hôtel Intercontinental et la Cité de la Gastronomie devraient ouvrir d’ici fin 2018-début 2019. 

Le groupe Eiffage a été en charge de cette opération de reconversion du Grand Hôtel-Dieu. 

 

 

Crédit photo : www.lejournaldesarts.fr