Publié le

Le cabinet d’audit et de conseil PwC a récemment publié son palmarès distinguant les villes les plus attractives de l’Hexagone. L’étude, qui porte sur 13 métropoles françaises, se base sur trois catégories (« potentiel et connexion au monde », « qualité et cadre de vie », « capital économique ») pour définir ce classement.

Lyon obtient la première place. Avec 598 points, elle devance de près Paris, qui en a obtenu 592 et qui reste leader dans les indicateurs « potentiel et connexion au monde » et « capital économique ». C’est en grande partie grâce à ses performances au sein de la catégorie « qualité et cadre de vie » que la capitale des Gaules se distingue : la santé, l’environnement, la culture, les transports, mais aussi les loisirs ont su rendre cette métropole particulièrement attractive et agréable à vivre.

Toulouse, qui obtient 546 points, arrive en 3ème position. Avec de bons résultats au niveau de son « capital intellectuel », composant inclus dans la catégorie « potentiel et connexion au monde », elle parvient à s’inscrire dans le trio de tête. En effet, le taux de réussite au baccalauréat et la garantie d’obtenir un travail après les études ont contribué à sa 3ème position au sein de ce classement.